PininFarina
Peugeot 504 coupé - Pininfarina
coupé 504
Le Coupé 504
 

Remontons 25 ans en arrière: J'ai alors une vingtaine d'années et je travaille pour la première fois, département comptabilité d'un garage…Peugeot ! Hé oui…À cette époque, le patron roule en 504 coupé automatique vert et je regarde cette magnifique auto avec émerveillement tous les jours.

J'ai du garder cette voiture de rêve dans un coin de ma mémoire et quand 25 ans plus tard j'en vois une garée non loin de chez moi, je sais qu'il m'en faut une, que c'est la voiture qui m'est destinée: Même couleur, même modèle, même année. Je la vois tous les jours et j'assiste à sa lente dégradation (choc avant droit, etc), impuissant…

Puis un jour, affichette sur la voiture, elle est en vente. L'affaire est vite conclue et me voilà heureux propriétaire de ce magnifique coupé. Depuis, j'essaie de l'améliorer régulièrement. Deux fois la peinture, intérieur changé, nombreux entretiens mécaniques. Elle tourne très bien et c'est un plaisir de rouler dans cette automatique puissante et si à l'aise sur nos routes actuelles. Elle est intemporelle et j'espère profiter d'elle encore de nombreuses années.

 
 

Voici un coupé C12 de 1973, équipé du 4 cylindres de 11CV.

 
 

Pour moi la 504 a été une de mes premières voitures, bien sur de 1985 à 1990 c'était des berlines, je suis passé de la L, GL, et bien sur la TI de 1971, que j'ai gardé la plus longtemps et vendue avec regret en 1991. Et en 2002 on m'a proposé un coupé de 79, je ne pouvais pas le prendre donc un copain l'a pris. En 2004, mon copain voulait aller voir pour des pièces, nous sommes allés dans le département 51, et là, j'ai vu ce coupé rouge de 81, en pièces et j'ai craqué et me revoilà dans la 504.

Après 1 an de restauration et de modifications, je me fais plaisir en roulant avec, le plus souvent possible.

 
 

Ce coupé est un V6 injection de 1978. Je le possède depuis 12 ans.

 
 

Voici quelques photos de ma 504 coupé V6 carbu mise en circulation en décembre 1974. Il s'agit donc des tout premiers modèles de V6 sorti. Il est difficile de trouver certaines pièces spécifiques à ce moteur, surtout concernant l'allumage. Le moteur a été entièrement refait. Petite entorse: Cache-culbuteurs en alu et non en tôle (récupéré d'un V6 TI). Il y a donc moins de fuites et un meilleur échange calorifique.

L'intérieur est en parfait état d'origine. J'ai acheté cette voiture il y a 2 ans avec 100 000 Km au compteur et elle avait toujours dormi dans un garage. Mais j'ai tout de même les soucis de corosion classiques sur les 504 CC. J'y ai tout de même ajouté des ceintures de sécurité à l'AR, pour l'instant en 2 points, et un jour j'y mettrais des 3 points (Pour le gamin c'est plus sur).

Numéro de série : 1951368 motorisation : V6 carburateur
 
 
 

Le coupé est un échange, contre ma Jaguar XJ6. C'est un modèle de 72 injection. La voiture a 63 000 km et a déjà etait restauré en carrosserie. Niveau peinture, on peut faire mieux mais la caisse est très très saine. Je n'ai pas d'historique malheureusement.

 
 

Je l'ai désirée platoniquement pendant ma jeunesse…et puis la rencontre en 1989 (déjà) et depuis nous sommes pacsés…Être hybride, conçu avec l'aide du professeur Frankenstein, fusion d'une « vert-bouteille » rongée par l'osthéoporose et d'une « rouge ex-blanche » abandonnée après incendie, sans organe vital. Après une longue opération et un peu de chirurgie esthétique, elle vit, me conduisant chaque jour au travail (au printemps, je la ménage!)… L'immortalité en quelque sorte.

Numéro de série : 1434590 Date de 1ère mise en circulation : 03/05/72 motorisation : 4 cylindres
 
 
 

Je vous présente mon coupé 504 (c32) V6 TI, dont la date de 1ère mise en circulation est le 13.07.1979; elle a par conséquent presque mon âge, d'où le respect que je lui voue! Je suis tombé amoureux de cette voiture étant enfant car un voisin de mes parents en possédait une grise métallisée, qu'il astiquait tous les week-ends sous mes yeux ébahis.

Ce que je sais de son histoire, c'est qu'elle a longtemps appartenu à un agent Peugeot de la Rochelle (d'où certains points de rouille inquiétants…), avant de rejoindre la région de Nîmes où elle se trouvait encore au début du mois. Je l'ai achetée à un passionné qui l'a vendue à regrets et qui a eu la gentillesse de la faire monter en région parisienne: elle a couvert la distance en 7h à peine!

J'en suis très heureux, elle roule étonnement bien et recèle des accélérations surprenantes: attention aux radars car on atteint vite les 180km/h! 199755 km au compteur (et toutes ses dents). Je vais la chouchouter pour qu'elle vive le plus longtemps possible…

 
 

J'ai eu un coupé 204 que j'ai revendu au bout de 5 ans, après 2 ans d'immobilisation. J'ai acheté ensuite un coupé 504 2l injection de 1973, boîte automatique (un vrai régal), vert Lugano. Il y a 1 an 1/2, je l'ai revendu après restauration contre 1 406 coupé 2l également vert Lugano. Le 504 n'étant toujours pas revendu, je vais sans doute le racheter car je le regrette encore.

 
 
 

© Peugeot 504 coupé - - 2005/2009 - www.nicosfly.net
Dernière mise à jour : 01/05/2011
XHTML1.1 - CSS2
135140 visiteurs